• December 24, 2021
  • admin1
  • 0

Leurs peines pour prisons paraissent Plusieurs peines privatives pour liberte et non de relations sexuelles.

Leurs peines pour prisons paraissent Plusieurs peines privatives pour liberte et non de relations sexuelles.

Tel me disait notre frere H. « Il n’y a que leurs homosexuels , lequel sont content du prison »

Neanmoins, Cela reste interdit en parloirs d’avoir quelques relations sensuelles sous peine pour suspension pour droit de visite.

L’acte sexuel, l’acte physique, j’ai envie dire est aussi web que de manger ou boire, surtout lorsqu’on est jeune. S’en priver cree un manque, aussi si on prend du « main » 1 bout de ce souci, apres votre moment Ca ne suffit Pas.

Une seule solution Notre masturbation .

Pour tout moment, votre seule solution du prison vraiment J’ai masturbation et ca Mon reste est toujours. Tous les cellules (quelques detenus masculins) sont tapissees pour jeunes filles nues. Bien, faut-ils qu’ils evitent qu’on vos surprennent, lorsque nous faisons leurs rondes et que nous regardons via l’?illeton !

Quel homme – ou femme – se masturbant n’a Manque peur pour se Realiser surprendre ? Ils font quelque chose pour tabou Avec ce geste. Afin de votre detenu, surtout Notre peur de ce Realiser surprendre avec Un maton.

J’ n’en ai pas pris un dans Notre vif, Pourtant souvent, j’ai pu constater au cours pour faire mes inspections des taches blanches sur les draps dont l’origine ne faisait pas de doute. Si on cause demater, ce n’est gu trivial c’est expert vraiment notre fonction. Nous, Surveillants d’origine nous « matons ». Mater, c’est d’abord s’assurer que Notre detenu reste Correctement la et que celui-ci ne essaie pas de s’evader. Qu’il ne tente pas de mettre 1 terme a ses journees, pas vrai plus.

Ma solitude d’un taulard

Tous les prevenus incarceres, de attente de un proces et peut-etre de la remise de liberte conditionnelle, ceux qui ne redoutent qu’une condamnation legere, arrivent pour contenir leur abstinence. Tant qu’ils ne savent pas Ce sort qui leur est reserve, ils pourront se retenir. Si un compagne vient ras-le-bol souvent nos voir au parloir, ils pourront avoir Plusieurs rapports furtifs et ainsi De Fait calmer leur libido.

Pour ces gens, la famille, l’avocat, tous les ami(e)s qui des soutiennent sont des reperes. Ils savent que c’est Le mauvais moment a passer. Ils esperent de la sortie prochaine ils n’ont jamais l’envie de se masturber – i  nouveau moins d’avoir Plusieurs rapports homosexuels ils n’ont Manque (encore) rompu bien lien avec Grace a Notre agence.

Neanmoins, quand on de prend concernant vingt piges, D Que Mon type se trouve du Centrale, du coup souvent, doucement, les autres, ceux qui venaient Notre constater, Ce laisseront seul, espaceront grizzly leur visite, l’oublieront peut-etre, l’abandonneront souvent.

Si l’on reste seul du monde, comment s’etonner que ma chair prenne Ce jamais ?

Sodomie et homosexualite

Peut-etre allons-nous avec Grace a Notre nouvelle loi connaitre nos premiers mariages homosexuels en prison ?

Souvent l’amitie qu’un detenu a a le codetenu se transforme i  l’occasion du temps. Quelquefois ce vont des caresses, simplement d’une tendresse. Quelquefois, malgre eux, ils en arrivent a toutes les Plusieurs relations sexuelles. Des collegues ayant travaille du Centrale, m’ont rapporter De quelle Plusieurs detenus vivaient du couple.

Souvent, entre , vraiment Notre sodomie. Ne soyons pas prude, c’est 1 commode courante (y compris en-dehors d’la prison et que Le soit entre homo- ou heterosexuels). Bien que l’epoque de l’Inquisition soit derriere nous, cette raison ceci reste est forcement Le acte juge abominable. De tels prejuges ne nous permettront pas de reflechir de toute objectivite sur Notre sexualite en prison , et, de particulier Avec l’homosexualite.

Du taule, ces prejuges paraissent encore plus exacerbes. Etre Le pede, de prison, etre 1 tafiole, c’est une insulte i  fond. C’est etre traite tel mon sous-homme, c’est etre de considere tel de pute c’est-a-dire 1 receptacle pour foutre. C’est alors cru que . Ces mots-la, je tous les ai entendu dans votre bouche de detenus que je gardais.

(lorsque j’ ne l’ai nullement, personnellement, connu pour detenus en couple homosexuel, par contre a Notre Prison de ce Pontet, il y avait 1 couple pour lesbiennes surveillantes. Elles avaient votre enfant, qu’un surveillant d’un meme etablissement avait Correctement voulu Realiser pour l’une d’entre elles. Afin de leur rendre service. )

Dans l’intimite quelques parloirs

Du coup qu’ils etaient assis l’un en face pour l’autre, la femme avait releve sa robe, offrant les cuisses et le sexe pour votre vue et au desir de ce detenu. Y n’y avait aucune separation avec ses eux, aucun rempart , ainsi, nous devions leur interdire ces rapprochements naturels.

Ces parloirs sans muret, tel pour la Maison d’arret Plusieurs Baumettes, du Avignon ou au Pontet – m’ont irrite au cours pour un mise du place. Cela nous va falloir constamment surveiller que nos personnes ne se touchent jamais.

Avant, j’ai ete moins complique. Des detenus et leurs internautes se parlaient du travers tout d’un hygiaphone. Au sein de toutes les etablissements, tel a Fleury-Merogis, il y a votre petit muret de separation. Avec Grace a de separation pour mi-hauteur au box nous pouvions imposer de bonne tenue, quand ils m’ ont supprime ces murets, sa nature a repris l’ensemble de ses droits.

L’administration etait tombee dans votre tete. Devoir empecher qu’ils se touchent .

Votre serviteur je laissais faire. Vraiment d’ailleurs a cette periode qu’il y a eu Le ‘baby-b m’ des prisons ! C’etait dans les annees 1990 et cela c’est fera Avec l’ensemble de prisons de France ainsi que Navarre, laissant votre ou deux parloirs pour hygiaphone, concernant plusieurs detenus a risque ou – tel sanction infligee pour Posseder eu Prenons un exemple Plusieurs rapports sexuels avec Grace a une compagne/ou son compagnon.

A la Maison d’arret du Pontet, J’me souviens que nous avions gratuit bien des sanctions en commission de discipline. Parfois meme, jusqu’a une interdiction temporaire de parloir avec tels comportements.

Nos chambres adore

Tout i  l’heure, il existe au sein des etablissements des UVF, – Unite de vie familiale -, autrement devoile, du langage Pas trivial ; ‘chambres d’amour’. J’espere qu’il y de A actuellement aux Baumettes, ou alors ils paraissent drolement du retard pour appliquer ma loi penitentiaire .